News, Tech

Jeff Bezos explique pourquoi les vendeurs externes font plus de ventes que les produits Amazon

Dans sa lettre annuelle aux actionnaires, le PDG d’Amazon, Jeff Bezos, a fait remarquer que les vendeurs externes réalisent plus de ventes sur Amazon que les produits d’Amazon, et ce, depuis plusieurs années.

Bezos a même dit : « Les vendeurs tiers sont en train de botter les fesses de nos propres produits. Méchamment. » Cela montre à quel point les commerçants extérieurs prospèrent sur Amazon, mais leur succès est également positif pour l’entreprise, même si cela peut sembler bizarre.

Voici ce que cela signifie : les vendeurs tiers sont le principal moteur des ventes d’Amazon, peut-être en raison de certaines initiatives clés d’Amazon.

En 2018, les marchands tiers ont réalisé 160 milliards de dollars de ventes brutes de marchandises physiques sur Amazon, ce qui représente 58 % des ventes d’Amazon. Il s’agit d’un bond considérable par rapport à 1999, alors que les vendeurs tiers ne représentaient que 3 % des ventes brutes de marchandises physiques d’Amazon – d’une valeur de seulement 0,1 milliard de dollars – ce qui signifie que le taux de croissance annuel du segment a été de 52 % pendant cette période. Les vendeurs tiers ont éclipsé pour la première fois les activités d’Amazon en 2015, et leur part a augmenté de 2 % ou plus chaque année après 2009.

Bezos attribue une partie du succès de ces marchands à Amazon qui les a inclus dans de précieux programmes et leur a fourni des outils utiles. Il a noté que Prime and Fulfillment by Amazon (FBA) améliorait les achats auprès de vendeurs tiers pour les consommateurs, tandis que les outils de gestion des stocks, de paiement, d’expédition, etc. leur offraient des capacités qui les rendaient à la fois plus attractifs et plus efficaces. Il suffit de voir le guide sur amazon FBA de Junto pour se rendre compte qu’Amazon peut apporter beaucoup aux petits et moyens vendeurs en terme de logistique, marketing et visibilité.

Le fait d’avoir une base solide de vendeurs tiers permet d’accroître le catalogue et les revenus d’Amazon. En servant de plateforme pour de nombreux vendeurs de qualité, Amazon peut ajouter plus de produits que les consommateurs pourraient vouloir, augmentant ainsi la probabilité qu’ils s’y rendent en premier lorsqu’ils achètent en ligne. Il serait également plus lucratif pour Amazon d’avoir des fournisseurs agissant en tant que vendeurs tiers sur son marché que d’acheter à eux directement en gros, cela rend les milliards de dollars en ventes à des tiers extrêmement précieux. C’est probablement parce que la société peut facturer des services et prendre une commission plutôt que d’acheter des produits, ce qui explique pourquoi Amazon pousse ses fournisseurs à vendre sur son marché à sa place.

L’entreprise peut également permettre au commerçant en ligne de détourner l’attention des critiques. Amazon a récemment été examinée de près par des représentants gouvernementaux du monde entier pour sa capacité à vendre sur son propre marché et les avantages qu’elle offre. Le fait de pouvoir mettre en évidence le rendement de premier plan des vendeurs tiers sur son marché pourrait apaiser certaines de ces préoccupations, qu’il s’agisse vraiment d’un indicateur d’équité ou non. Car l’entreprise fait souvent l’object de critique à cause de son apparent monopole, mais l’importance des vendeurs tiers sur Amazon permet à la société de se défendre face à de telles attaques. Ce qui est sur c’est Amazon FBA, Prime et l’affiliation sur la plateforme ont encore de beaux jours devant eux.

Continuer la lecture: https://www.businessinsider.fr/amazon-va-echouer-et-faire-faillite-un-jour-dit-jeff-bezos